S’inscrire dans une école de management après un M1 : les avantages

Après avoir obtenu votre master 1 dans une université, vous êtes confronté à la question de savoir si vous devez poursuivre votre master 2 dans votre propre université ou dans une autre université, ou bien poursuivre dans une grande école. Alors quel est l’intérêt d’étudier pendant deux ans dans une grande école de management quand il ne vous reste qu’un an pour terminer votre M2 ?

Recrutement en Master 2

De nombreuses écoles de management recrutent des candidats au master en admission parallèle ou en admission par diplôme (AST) en seconde année du cycle master de leurs programmes de grandes écoles. La tentation est forte, mais rares sont les universitaires qui franchissent le pas, intimidés par la perspective de deux années en plus de formation. Cependant, le M2 ne nécessite qu’une année de formation complémentaire.

Objectif des grandes écoles 

L’objectif principal des Grandes Écoles est de maintenir un niveau d’employabilité supérieur à 80 % dans les 6 mois suivant l’obtention du diplôme :

  • sans compromettre la qualité ni la sélectivité des formations, 
  • de former toujours plus à des métiers spécialisés dont les entreprises ont besoin. 

40 % des diplômés du master sont par ailleurs issus des grandes écoles. C’est le bon moment de  prendre un rendez-vous pour s’inscrire dans une école de management 

Un parcours professionnalisant

Cependant, l’admission par qualification présente de multiples attraits. D’abord parce que les diplômés des grandes écoles sont reconnus comme ayant plus qu’un statut prestigieux sur le marché du travail. En somme, acquérir des connaissances académiques approfondies et parfaitement adaptées au monde de l’entreprise peut certainement faire la différence sur le domaine du travail.

En fonction des demandes des entreprises

En outre, les entreprises disent qu’elles cherchent :

  • des profils diversifiés et pragmatiques, avec de véritables projets professionnels
  • des diplômés influencés par la culture d’entreprise et prêts à travailler
  • des compétences démontrées grâce à des stages ou une expérience internationale.

Les écoles ont de ce fait une longueur d’avance. Au terme de deux années de scolarité, vous recevrez un diplôme sanctionnant un grade master si l’établissement d’enseignement est agréé par le CEFDG.

Stage et professionnalisation : partie intégrante de la pédagogie en grande école de management

Dans les écoles de management, les stages et les spécialisations font partie intégrante de la formation et font l’objet d’une évaluation, au même titre que les cours magistraux. L’entreprise a une forte présence sur le campus, depuis les plans pédagogiques développés en étroite collaboration avec les entreprises jusqu’à la gestion des cours par des experts et des spécialistes en la matière.

Une dimension professionnelle probante

Tout au long de l’année, on propose aux étudiants :

  • des forums de recrutement, 
  • des témoignages métiers
  • des présentations d’entreprises

Cet aspect professionnel est encore plus prononcé lorsque la formation est réalisée à temps partiel ou en apprentissage. En moyenne, les diplômés disposent d’une réelle expérience professionnelle et construisent des projets professionnels en lien étroit avec le département carrière.