Travailler comme façadier à Bordeaux

Tout comme les ouvertures et la toiture, la façade joue un rôle crucial aussi bien sur le plan esthétique que fonctionnel d’un bâtiment. En fait, c’est la première chose que l’on voit d’une maison. Lorsqu’elle est bien entretenue et bien finie, elle crée une première impression positive en améliorant l’apparence de cette dernière et en augmentant sa valeur marchande. La façade fait aussi office de barrière de protection contre les éléments extérieurs et contribue à l’isolation thermique du bâtiment. Pour tous travaux liés à cette partie de la maison, l’intervention d’un façadier est de mise. Découvrez les différentes missions de celui-ci et les parcours à suivre pour pouvoir exercer ce métier. 

Quelles sont les missions d’un façadier ?

Un façadier peut être amené à intervenir dans tous travaux de façades, qu’il s’agisse d’un entretien, d’une rénovation ou simplement d’une décoration. Dans le cadre d’une nouvelle construction, ce professionnel est sollicité dans la partie finition. Les demandeurs de travail peuvent aller sur le site de Bordeaux emplois pour trouver des offres détaillées pour ce poste. Le métier de façadier se résume sur l’amélioration de l’apparence extérieure du bâtiment et la protection contre les intempéries et les agressions extérieures. Un façadier peut assurer différentes tâches ;

Avez-vous vu cela : Objectifs et stratégies essentiels pour managers en 2022

  • Nettoyage des façades, qui consiste à enlever la saleté, les moisissures et la pollution par divers moyens tels que le gommage, le sablage, l’utilisation de produits chimiques appropriés ou encore le lavage haute pression. 
  • Si la façade présente des dégradations, des fissures ou des éclats de peinture, le façadier procède à une réparation. Dans le cadre d’une rénovation, il peut aussi être amené à remplacer des éléments tels que les panneaux de revêtement, les pierres, les tuiles ou encore les briques. 
  • Il applique aussi une nouvelle couche de revêtement de peinture mais avant cela, il prépare la surface jusqu’à ce qu’elle soit prête à recevoir la nouvelle finition. Cette préparation peut inclure un nettoyage et un dégraissage. 
  • Les façadiers sont en mesure d’appliquer tous types de revêtements, qu’il s’agisse d’une peinture, d’un enduit, de parements, de bardages ou d’un crépi. 

Comment devenir façadier ? 

Le métier de façadier est un métier du second d’œuvre. Pour devenir façadier, plusieurs parcours sont envisageables. Vous devez obtenir un CAP de maçon, d’étancheur, de plâtrier-plaquiste ou bien de peintre applicateur de revêtements. A noter que le CAP se prépare en deux ans après la 3e. Il y a aussi des entreprises, qui proposent des certificats de qualification professionnelle (CQP) de façadier en contrat de professionnalisation à partir de la 3e. Sinon, vous pouvez aussi opter pour un bac pro aménagement et finition du bâtiment ou encore un BP étanchéité du bâtiment. Vous pouvez aussi suivre le parcours universitaire et obtenir un BTS finitions aménagement des bâtiments. Afin de maîtriser les différentes tâches d’un façadier, il est conseillé de suivre une formation en apprentissage. En plus d’enrichir vos compétences, cela vous aide à valoriser l’expérience dans votre CV. 

En parallèle : Avocat à Avignon : des solutions juridiques efficaces pour vos besoins